Histoire

Depuis bientôt 37 ans, le Festival International de Piano de La Roque d'Anthéron s'est imposé comme un point d'ancrage exceptionnel dans le paysage musical et pianistique mondial.

Si les sites du Festival se diversifient depuis plusieurs années, le Parc du Château de Florans demeure le haut lieu de ces entrevues inclassables où se confrontent toutes les créations : classiques, contemporaines... tous les styles : jazz, électronique... et tous les artistes : les jeunes talents comme les plus grands interprètes internationaux.

Les qualités acoustiques de cette scène, idéale pour les récitals de piano autant que pour les concertos et autres symphonies, ne font qu'augmenter les charmes de ce jardin mythique et magique, qui porte toute l'histoire du Château de Florans.

La grande histoire...

C'est entre 1598 et 1667 que le « petit Château » puis le « grand Château » furent érigés sous l'impulsion de la puissante famille de Forbin et en grande partie d'Annibal de Forbin Janson. En 1653, la seigneurie de La Roque devint un Marquisat. Le Château demeura la propriété des Forbin jusqu'en 1818, date à laquelle les bâtiments et les terres furent vendus à Louis Raphaël de Cordoue dont une descendante épousa le Marquis de Florans, issu d'une famille originaire du comtat venaissin. C'est donc au cours du XIXème siècle que le Château de Forbin devint le Château de Florans. Le XXème siècle marque un tournant important dans le destin du Château.

En 1937, la marquise Marie de Florans, dernière du nom et seule survivante d'une époque, lègue le tout à l'Archevêché d'Aix-en-Provence. Une décennie plus tard, en 1948, Paul Onoratini loue et rénove le Château qu'il transforme très vite en centre médical et diététique. Il en devient propriétaire neuf ans après, fort d'une gestion rigoureuse et d'un travail de tous les instants. Avec le temps, le Centre Médical Soleil et Repos deviendra l'actuelle Clinique du Château de Florans.

La petite histoire...

Prêtant un grand intérêt à la vie locale, Paul Onoratini est élu maire de la commune de La Roque en 1959. En 1971, avec l'aide de son fils Bernard, architecte d'intérieur féru de piano, il lance « Musique à Silvacane », un ensemble de sept concerts par an. Bientôt la DRAC (Direction Régionale de l'Action Culturelle) met en relation Paul Onoratini et René Martin dont l'ambition est de créer un festival de piano à Aix ou dans ses environs. La découverte du Parc de Florans par ce dernier, lui laisse entrevoir des possibilités extraordinaires. Paul Onoratini est enthousiasmé par le projet. Le premier Festival verra le jour en 1981.

Bernard Onoratini, Paul Onoratini et René Martin :

Au cœur du Parc, bordé de ses trois cent soixante-cinq platanes et de séquoias centenaires, la clairière est aménagée par le Festival en une terre d'asile dont les soirées estivales deviennent indispensables à tous les mélomanes.

Dès la première édition du Festival en 1981, sur l'unique scène du Parc du Château de Florans, 9000 spectateurs vinrent assister aux 12 concerts programmés avec des interprètes prestigieux, Youri Egorov, Vlado Perlemuter, Martha Argerich, Krystian Zimerman…

INA / INSTITUT NATIONAL DE L'AUDIOVISUEL / INA.FR

Afin d'offrir aux artistes le meilleur environnement professionnel et au public la meilleure acoustique, le Festival a réalisé, dès sa deuxième année de fonctionnement, d'importants investissements :

  • 1982 : création d'une conque acoustique
  • 1983 : aménagement de studios de répétition
  • 1984 : aménagement de 1400 places en gradins
  • 1987 : construction d'une 2ème conque acoustique permettant d'accueillir des orchestres philharmoniques
  • 1990 : surélévation de la conque acoustique pour les instruments à vent
  • 1999 : achat de nouveaux gradins (1850 places)
  • 2002 : agrandissement des gradins (2300 places)
  • 2007 : réalisation d'une nouvelle conque acoustique (28 m de large x 14 m de haut)
  • 2010 : investissement dans de nouveaux gradins plus spacieux et confortables (2020 places)
  • 2016 : réalisation de nouveaux stands pour les boutiques

Aujourd'hui

Le Festival est l'incarnation d'une évolution d'exception, poursuivie dans une confiance réciproque entre le directeur artistique René Martin et la famille Onoratini.

Paul Onoratini est décédé en janvier 2010.

En 2007, son fils Jean-Pierre Onoratini, reprend le flambeau de la Présidence du Festival.

En 2014, Michel Onoratini devient Président à son tour. On connait déjà son nom, vice-président délégué tout au long de la présidence de son frère. Le Festival a grandi, les deux frères ont relevé le défi ensemble.

L'envergure des projets de René Martin n'est plus à démontrer. Outre la direction artistique du Festival de La Roque, celle du Festival de la Grange de Meslay ou encore de l'Abbaye Royale de Fontevraud, il est entre autres à l'origine des Moments Musicaux de l'Hermitage-Barrière à La Baule ainsi que de La Folle Journée de Nantes, Tokyo, Bilbao, Rio, Varsovie...

Grâce à l'heureuse collaboration entre cette Direction Artistique et cette Présidence, le Festival International de Piano de La Roque d'Anthéron a su grandir tout en préservant le même esprit : simplicité dans l'accueil des artistes et des auditeurs, qualité des concerts et de l'équipement, dévouement de nombreux bénévoles fidèles qui font l'essence de l'évènement. Les 76500 entrées de l'édition 2015, témoignent de l'exceptionnel chemin parcouru et nous laissent croire à une poursuite brillante de cette belle aventure humaine et artistique.

René Martin et Michel Onoratini :

© Daniel Kapikian - Pays d'Aix

Partager ce contenu