Anne Queffélec

Anne Queffélec • © Geoffrey Arnoldy

Piano / France

Internationalement reconnue comme l’une des plus remarquables pianistes de sa génération, Anne Queffélec exerce un rayonnement exceptionnel sur la vie musicale. Fille et sœur d’écrivains, elle-même passionnée de littérature, c’est vers la musique qu’elle se tourne dès son plus jeune âge. Ses études au Conservatoire de Paris achevées, elle reçoit à Vienne l’enseignement de Paul Badura-Skoda, de Jörg Demus et surtout d’Alfred Brendel. Les succès remportés dans les concours internationaux de Munich et de Leeds ne tardent pas à faire d’elle une soliste renommée, invitée à travers le monde. Plébiscitée en Europe, au Japon, à Hong-Kong, au Canada, aux États-Unis, elle est l’invitée des plus grandes formations orchestrales et joue sous la direction de chefs prestigieux tels Boulez, Gardiner, Jordan, Conlon, Langrée, Foster ou Janowski. Invitée des “Proms” de Londres, des festivals de Bath, Haendel-Festspiele Göttingen, Cheltenham, La Chaise-Dieu et La Grange de Meslay, elle a donné à La Roque d’Anthéron l’intégrale des Sonates de Mozart en six concerts diffusés en direct sur France Musique - confirmant par là même son affinité passionnée avec l’univers mozartien. Cultivant un répertoire éclectique, Anne Queffélec a réalisé plus d’une trentaine d’enregistrements dédiés à Scarlatti, Bach, Haendel, Mozart, Beethoven, Schubert, Mendelssohn, Chopin, Liszt, Debussy, Fauré et Satie ; elle a également gravé les intégrales de l’œuvre pour piano seul de Ravel et de Dutilleux. Ses derniers disques, publiés chez Mirare, consacrent Bach, Chopin, Haydn, et la musique française avec deux disques : “Satie et Cie”, élu “Diapason d’Or de l’Année 2013”, et un coffret Ravel, Debussy, Fauré récompensé lui, d’un “Diapason d’Or” en 2014. Son dernier album, intitulé “Ombre et lumière” et dédié à Scarlatti a été élu disque officiel de la Folle Journée 2015 et a été lui aussi récompensé d’un Diapason d’Or.

SC

1 spectacle :

Partager ce contenu