François-Frédéric Guy

François-Frédéric Guy • © Caroline Doutre

Piano / France

Menant une carrière internationale aux côtés des plus grands chefs - Marc Albrecht, Bernard Haitink, Daniel Harding, Philippe Jordan, Kent Nagano, Esa-Pekka Salonen... -, François-Frédéric Guy est considéré comme un spécialiste du répertoire romantique allemand et en particulier de Beethoven dont il a enregistré les 32 Sonates, l'intégrale de la musique de chambre avec Tedi Papavrami au violon et Xavier Phillips au violoncelle, ainsi que les cinq concertos avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Philippe Jordan. Curieux de la musique de son temps, il se produit dans les plus importants festivals de création et se fait l'interprète de Hugues Dufourt, Bruno Mantovani, Marc Monnet ou Tristan Murail. Au disque, son enregistrement à deux pianos avec Jean-Efflam Bavouzet de Bartók, Debussy et Stravinsky a été accueilli avec enthousiasme par la presse internationale et choisi par le Sunday Times parmi les 100 meilleurs enregistrements de l'année 2015, tandis que son coffret consacré à la musique pour violoncelle et piano de Beethoven avec Xavier Phillips était nommé par Gramophone “Enregistrement du mois” en janvier 2016. Depuis 2012, François-Frédéric Guy dirige régulièrement du piano l’intégrale des concertos de Beethoven, qu’il a donnés récemment au festival Berlioz, aux festivals de Montpellier et de Besançon, avec le Sinfonia Varsovia, l'Orchestre de Chambre de Paris et l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège. À ce “Beethoven Project” succèdera à partir de 2016 un “Brahms Project”, conçu avant tout comme un “dictionnaire amoureux” du compositeur et non pas comme une intégrale exhaustive. Naturellement articulé autour du piano, véritable dénominateur commun d'un parcours original, il associera la musique de chambre, le Lied, les concertos et le piano solo. François-Frédéric Guy se produira lors de la prochaine saison au Canada, à Vienne avec les Wiener Symphoniker et Philippe Jordan, et aux Canaries avec l'Orchestre de Tenerife dirigé par Michal Nesterowicz. On pourra l'entendre également à Avignon avec l'Orchestre Avignon-Provence, qu'il dirigera, et au Théâtre des Champs-Élysées avec l'Orchestre de Chambre de Paris - qu'il dirigera également. Il sera par ailleurs présent en récital et en musique de chambre à Londres, à l'Arsenal de Metz, au festival Berlioz de la Côte Saint-André, au Théâtre des Champs-Élysées et à la Philharmonie de Paris.

SC

1 spectacle :

Partager ce contenu