Lucas Debargue

Lucas Debargue • © Guillaume Decalf / France Musique

Piano / France

Récompensé d'un 4ème Prix au dernier Concours international Tchaïkovsky de Moscou (édition de juillet 2015), Lucas Debargue est en même temps devenu le seul candidat toutes disciplines confondues à recevoir le prestigieux Prix de l’Association de la Critique Musicale de Moscou, qui a loué son “talent unique, [sa] liberté créative et la beauté [de ses] interprétations musicales [qui] ont fortement impressionné le public et la critique.” Il a été depuis l'invité des plus grands orchestres : jouant sous la direction de Valery Gergiev, Vladimir Fedoseyev, Gidon Kremer et Vladimir Spivakov, il s'est produit dans les salles les plus prestigieuses en Russie, au Royaume-Uni, en Italie, France et Allemagne, au Canada, aux États-Unis, au Mexique, au Japon, en Corée du Sud et en Chine. Né en 1990, Lucas Debargue étudie le piano au Conservatoire de Compiègne auprès de Christine Muenier. Titulaire d'un baccalauréat scientifique et d'une Licence de lettres, il poursuit sa formation au Conservatoire de Beauvais, puis au CRR de Rueil-Malmaison auprès de Rena Shereshevskaya qui pressent pour lui un grand avenir de pianiste-interprète et continue de le former, dans l'optique de préparer les grands concours internationaux, à l'École Normale de Musique Alfred Cortot à Paris. Soutenu par l'École Cortot, la Fondation Zaleski, l’Orchestre de l’Opéra de Massy, dirigé par Dominique Rouits, et l’ensemble orchestral “Les voyages extraordinaires”, dirigé par Joachim Jousse, il remporte en 2014 le Premier Prix du Concours international de Gaillard en France. Poursuivant son cursus à l'École Normale de Musique Alfred Cortot, il décroche en avril 2016 le Diplôme Supérieur de Concertiste et le Prix spécial Cortot, et parachève actuellement sa formation au sein de ce même établissement, en cycle de perfectionnement avec Rena Shereshevskaya. Passionné de littérature, de peinture, de cinéma et de jazz, et engagé dans une démarche résolument créatrice, Lucas Debargue s'attache à faire découvrir des musiques rares - Medtner, Roslavetz, Maykapar... - et à développer, autour d'un répertoire soigneusement choisi, des interprétations personnelles et profondément mûries. Il est également compositeur et certaines de ses premières ont déjà eu lieu aussi bien en Russie qu’en France. Son premier disque consacré à des oeuvres de Scarlatti, Chopin, Liszt et Ravel est paru en mars 2016 sous le label Sony Classical ; son prochain album dédié celui-ci à Medtner, Beethoven et Bach, paraîtra sous le même label en novembre prochain.

SC

1 spectacle :

Partager ce contenu