Minino Garay

Minino Garay • © Asado

Percussions / Argentine

Né à Cordoba en Argentine, le charismatique percussionniste Minino Garay est une figure inclassable et éclectique de la scène musicale. Imprégné des rythmes folk du nord argentin, il débute à Paris dans les années 1990, au sein d'une formation au nom évocateur du Sud - “Tierra del Fuego”. Rapidement sollicité par la fine fleur des jeunes jazzmen français, il rejoint un temps la formation de Dee Dee Bridgewater, nouvelle diva du jazz qui lui permet aussi de rencontrer André Ceccarelli, légendaire batteur de jazz que le style et l'énergie de Minino impressionnent. L'homme de Cordoba a depuis honoré la confiance d'une multitude de musiciens, notamment celle de Jacky Terrasson, Magic Malik, Mercedes Sosa ou Michel Portal. Écoutant et échangeant avec des percussionnistes du monde entier, Garay se retrouve naturellement leader de ses propres groupes, dans la sphère du jazz, et dans d'autres contextes musicaux, plus folk, ou proches de la pop. Quelque vingt-cinq ans après son arrivée en France, le “percussionniste le plus énergumène” de Paris - suivant les propos d'un journaliste reconnu - a imposé un style résolument personnel résultant d'une joyeuse fusion entre les rythmes sud-américains, les musiques d’Afrique noire et du Maghreb, le jazz et le rock. Son dernier album, “Vamos”, paru en 2015, est au carrefour de toutes les voies jusqu'alors explorées par Minino Garay, à l'image du chemin parcouru, de Cordoba à Buenos Aires et à Paris, par celui qui a fait des percussions et de la conception musicale son chemin de vie.

SC

1 spectacle :

Partager ce contenu