Nikolaï Lugansky

Nikolaï Lugansky • © Marco Borggreve

Piano / Russie

Lauréat des concours Tchaïkovsky, Bach et Rachmaninov, Nikolaï Lugansky est aujourd’hui un pianiste incontournable dont l'annonce des concerts remplit chaque année les salles à Paris, Londres, Amsterdam, Vienne, New York et Tokyo. Interprétant un vaste répertoire qui s’étend de Mozart à Bartók en passant par Chopin, Grieg ou Ravel, il joue aux côtés de prestigieuses formations orchestrales telles que l'Orchestre National de France, l'Orchestre Royal du Concertgebouw, le City of Birmingham Symphony Orchestra ou l'Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg. Participant régulièrement aux festivals de La Roque d’Anthéron, de Verbier, de Rheingau et d'Edimbourg, il est l'invité en récital de salles prestigieuses telles le Théâtre des Champs-Élysées à Paris, le Grand Théâtre d'Aix, l'Alte Oper de Francfort, le Wigmore Hall de Londres ou le Konzerthaus de Vienne. On a pu l'entendre cette saison aux côtés du Philharmonique de Berlin, avec le Symphonique de San Francisco et l'Orchestre de Boston, et en tournée dans les concertos de Prokofiev, avec le Royal Scottish National Orchestra, à l'occasion du 125ème anniversaire de de la naissance de l'orchestre et du compositeur. Les enregistrements de Nikolaï Lugansky chez Warner Classics ont obtenu de nombreuses distinctions : Diapason d’Or pour ses disques Chopin (Études, Préludes) et Rachmaninov (Préludes, Moments musicaux), Prix Echo Klassik et Preis der deustschen Schallplattenkritik pour l’ensemble des Concertos de Rachmaninov, sous la direction de Sakari Oramo. Sont parus depuis un disque Liszt - gravé chez Naïve-Ambroisie, dont Nikolaï Lugansky est désormais l'artiste exclusif -, le Concerto n°3 de Prokofiev et le Concerto pour piano de Grieg avec l’Orchestre Symphonique de Berlin dirigé par Kent Nagano, et les deux concertos de Chopin avec le Sinfonia Varsovia dirigé par Alexander Vedernikov. Un tout dernier enregistrement paru début 2016 et entièrement dédié à Schubert - avec la Sonate en ut mineur D. 958 et les Impromptus D. 935 - a suscité les plus chaleureux commentaires de la critique spécialisée.

SC

1 spectacle :

Partager ce contenu