Olivier Charlier

Olivier Charlier • © DR

Violon / France

Sans jamais rechercher le tapage médiatique, Olivier Charlier s’est imposé comme l’un des meilleurs violonistes de sa génération. Sous un dehors de douceur et de modestie, il effectue un parcours exemplaire : Premier Prix du CNSMD de Paris à 14 ans, lauréat de concours internationaux parmi les plus convoités (Munich, Montréal, Sibelius, J. Thibaud, Indianapolis, Young Concert Artists New York…) et adoubé par Nadia Boulanger, Yehudi Menuhin et Henryk Szeryng, il a connu un succès d’une fulgurante précocité. Aujourd’hui, il peut à juste titre revendiquer son appartenance à l’école française de violon et se flatter de la faire briller sur les scènes du monde entier. Il a joué de fait avec une cinquantaine d’orchestres français, au premier rang desquels tous les grands orchestres parisiens, et s’est produit aux côtés de grandes formations internationales parmi lesquelles le London Philharmonic, le Symphonique de Berlin, ou encore la Tonhalle de Zurich. Reflet de son éclectisme, sa discographie embrasse une large part du répertoire aussi bien de concertos - Mendelssohn, Lalo, Saint-Saëns, Dutilleux, Edward Gregson, Gerard Schurmann, Roberto Gerhard… - que de sonates - il a notamment enregistré avec Jean Hubeau beaucoup d’œuvres françaises (Franck, Saint-Saëns, Pierné, Vierne, Debussy...), et avec Brigitte Engerer plusieurs œuvres majeures de Beethoven, Schumann et Grieg. Au nombre de ses dernières parutions, Les Quatre Saisons de Vivaldi avec l’Orchestre d’Auvergne, et un CD consacré à la musique de chambre de Chopin, avec Abdel Rahman El Bacha et Antoine Pierlot. Enseignant au CNSMD de Paris, où il a succédé à son professeur Pierre Doukan, Olivier Charlier est régulièrement invité comme membre du jury dans les concours internationaux.

SC

2 spectacles :

Partager ce contenu