Orchestre de chambre de Bâle

Orchestre de chambre de Bâle • © Christian Flierl

Orchestre / Suisse

Après 30 ans d'existence, l'Orchestre de chambre de Bâle est reconnu comme l'un des plus importants orchestres de chambre de la scène musicale internationale. Invité des plus grandes salles de concert européennes, il assure aussi à Bâle, sa ville de résidence, une saison de concerts d'abonnement, notamment de musique de chambre, tout en se consacrant à différents projets visant à la promotion musicale des jeunes talents. Jouant le plus souvent sous la direction musicale de son premier violon, l'ensemble n'en poursuit pas moins une collaboration fructueuse avec son principal chef invité, l'italien Giovanni Antonini : il a ainsi gravé sous sa direction, sur dix années, l'intégrale des symphonies de Beethoven - enregistrement couronné, pour les Symphonies n°3 et n°4, du Prix Echo Klassik -, et enregistrera d'ici 2032, à ses côtés également et en alternance avec l'ensemble italien Il Giardino Armonico, l'intégrale des symphonies de Haydn. L'Orchestre de chambre de Bâle entretient par ailleurs des liens étroits avec des chefs tels que Trevor Pinnock, Heinz Holliger, Paul Goodwin ou Mario Venzago ; la liste des solistes avec lesquels il a travaillé est de même impressionnante : citons notamment Andreas Scholl, Kristian Bezuidenhout, Matthias Goerne, Sabine Meyer, Angela Hewitt ou encore Renaud Capuçon. Interprétant les symphonies de Haydn, Beethoven et Schubert, les concertos pour piano de Mozart, et un vaste répertoire de musique baroque comprenant notamment les cantates de Bach et les concertos de Haendel et Lully, l'orchestre s'est produit cette saison à la Frauenkirche de Dresde, au Festival de Mecklenburg-Vorpommern, au Festival George Enescu de Bucarest et au Théâtre d'Augusta Raurica (Suisse), ainsi qu'avec Sol Gabetta en Australie et Daniel Hope en Amérique du Sud. Des oeuvres de Heinz Holliger ainsi qu'une oeuvre pour violon solo et cordes du compositeur suisse Stefan Wirth complètent la programmation des mois à venir. Enregistrant sous plusieurs labels - Sony (pour l'intégrale Beethoven), Deutsche Harmonia Mundi, Warner Classics, OehmsClassics -, l'Orchestre de chambre de Bâle est parrainé depuis 2013 par Clariant International Ltd.

SC

1 spectacle :

Partager ce contenu