Pierre Hantaï

Pierre Hantaï • © Jean-Baptiste Millot

Clavecin / France

Né en 1964, Pierre Hantaï se passionne pour la musique de Bach vers sa dixième année. Sous l’influence de Gustav Leonhardt, il commence à étudier le clavecin, d’abord seul, puis sous la direction de Arthur Haas. Très tôt, il donne ses premiers concerts, seul ou avec ses frères Marc et Jérôme. Il étudie alors deux années à Amsterdam auprès de Gustav Leonhardt, qui l’invite par la suite à jouer sous sa direction. Les années suivantes le voient collaborer avec de nombreux musiciens et chefs d’ensemble tels Philippe Herreweghe, les frères Kuijken, François Fernandez, Marc Minkowski, Philippe Pierlot… Désormais, il joue le plus souvent en soliste sur de très nombreuses scènes à travers le monde. Régulièrement invité par Jordi Savall, il aime également retrouver ses frères et ses amis - Hugo Reyne, Sébastien Marq, Skip Sempé, Amandine Beyer, Olivier Fortin, Christophe Coin ou Jean-Guihen Queyras -, pour jouer en musique de chambre. Pierre Hantaï a récemment reconstitué l’ensemble qu’il avait fondé dans les années 80, le Concert Français, pour des séries de concerts et un disque consacré aux Suites et Cantates de Bach. De sa riche discographie, on retiendra ses derniers enregistrements pour Mirare : le premier Livre du Clavier bien tempéré, les Variations Goldberg et les Sonates pour flûte (avec Hugo Reyne) de Jean-Sébastien Bach, un disque Couperin et un autre dédié à Jean-Philippe Rameau (avec Skip Sempé), enfin plusieurs enregistrements de sonates de Domenico Scarlatti dont le dernier volume, paru en avril 2016, a été récompensé d'un Diapason d'Or.

1 spectacle :

Partager ce contenu