Seong-Jin Cho

Seong-Jin Cho • © DR

Piano / Corée du Sud

Récompensé à 17 ans d’un 3ème Prix au Concours Tchaïkovsky de Moscou, le jeune pianiste coréen Seong-Jin Cho s’est véritablement révélé à l’attention internationale à l’issue de sa récente victoire au prestigieux Concours Chopin de Varsovie. Son jeu empreint de poésie, à la fois sobre, tendre et expressif, sa technique époustouflante sans être jamais démonstrative, son sens magistral et naturel de l’équilibre le désignent déjà comme un grand de la scène musicale. Sollicité par de grands orchestres - Royal Concertgebouw Orchestra, Mariinski de Saint-Pétersbourg, Münchner Philharmoniker, Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin, Philharmonie Tchèque, Orchestre National de Russie, Orchestre de Paris, NHK de Tokyo, l’Orchestre national de Lyon… -, il a joué sous la direction de Myung-Whun Chung, Lorin Maazel, Marek Janowski, Mikhaïl Pletnev, Valery Gergiev, Vladimir Ashkenazy, Esa-Pekka Salonen et Yuri Temirkanov. Attendu en 2016 et 2017 à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, au Carnegie Hall de New York, au Suntory Hall de Tokyo, au Prague Spring Festival ou encore au Klavier Festival Ruhr, il effectuera aussi plusieurs tournées au Japon ou en Corée. En contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon depuis janvier 2016, il a enregistré récemment un premier disque Chopin (produit par le Concours) qui s’est déjà vendu à 150000 exemplaires dans le monde. Seong-Jin Cho a donné son premier récital à 11 ans ; étudiant à Séoul auprès de S. R. Park et S. J. Shin, il s’est régulièrement produit au Japon et en Corée avant de rejoindre, en 2012, le CNSMD de Paris où il s’est perfectionné avec Michel Béroff.

SC

1 spectacle :

Partager ce contenu