Francesco Tristano

Francesco Tristano • © Marie Staggat

Piano / Luxembourg

Personnalité atypique du piano, Francesco Tristano s’affirme comme l’un des meilleurs talents de la jeune génération. Né au Luxembourg, il donne son premier récital et joue ses premières compositions dès l’âge de 13 ans. Attiré par des compositeurs classiques tels que Bach, Frescobaldi, Vivaldi ou Scarlatti, il développe parallèlement une passion pour le jazz, la musique contemporaine et électronique. Diplômé de la Juilliard School de New York, des Conservatoires de Bruxelles, Riga et Paris, de Luxembourg pour le piano jazz et de l’École Supérieure de Musique de Catalogne pour la musique contemporaine, il est lauréat de l’édition 2004 du Concours international de piano d’Orléans. Maîtrisant avec une aisance magistrale différents styles musicaux, il est coutumier dans ses récitals d’emmener son public dans un jeu d’équilibre savant et artistique entre les styles ; mélangeant les genres, les époques, jouant ses compositions ou réinventant celles des autres, il explore aussi, avec génie, toutes les voies de l’improvisation. Libre, intrépide, originale, la démarche de Francesco Tristano brise les normes ; parfois provocante, elle n’en démontre pas moins son intelligence et son respect des genres. La discographie de Francesco Tristano est le parfait reflet de cette curiosité et de cet esprit d’ouverture. Citons notamment ses enregistrements des Variations Goldberg et l’intégrale des concertos pour clavier de Bach, l’intégrale de l’œuvre pour piano de Luciano Berio, les concertos de Ravel et de Prokofiev avec l’Orchestre National russe ou encore les albums “Not for piano”, “Frescobaldi Dialogues” et “Idiosynkrasia”, suivis de “Bach/Cage” (2011), “Long Walk” (2012) et “Scandale”, en duo avec Alice Sara Ott (2014) - ces trois derniers albums étant parus sous le label Universal Music Classics et Jazz, dont Francesco Tristano est l’artiste exclusif depuis 2010.

  • Deezer

2 spectacles :

Partager ce contenu