Alexandre Kantorow

Alexandre Kantorow • © Jean-Baptiste Millot

Piano / France

Alexandre Kantorow est le premier pianiste français à avoir remporté, à 22 ans, la Médaille d’Or du prestigieux Concours Tchaïkovski de Moscou, ainsi que le Grand Prix du Concours. Suscitant des critiques dithyrambiques aussi bien au disque qu’en récital, il est salué par la presse comme le “jeune tsar” du piano français. Apparu très jeune sur les scènes de concert, il a été à 16 ans l’invité de La Folle Journée de Nantes et de Varsovie (aux côtés du Sinfonia Varsovia), et a joué depuis avec de nombreux orchestres, notamment avec l’Orchestre du Mariinsky dirigé par Valery Gergiev avec lequel il collabore régulièrement. On a pu le voir dans les plus grandes salles - Concertgebouw d’Amsterdam, Konzerthaus de Berlin, Philharmonie de Paris, Bozar de Bruxelles... - et dans les plus grands festivals - La Roque d’Anthéron, Piano aux Jacobins, Heidelberg... Au disque, son récital “À la russe” sorti chez BIS a remporté en 2017 de nombreuses récompenses : “Choc” de Classica, Diapason découverte, Supersonic de Pizzicato, CD des Doppelmonats (PIANONews). Pour BIS il a également enregistré, avec le Tapiola Sinfonietta dirigé par Jean-Jacques Kantorow, les concertos pour piano de Liszt et ceux de Saint-Saëns (Diapason d’Or et le “Choc” de Classica de l’année 2019) et - à paraître -, un récital autour des Rhapsodies de Brahms, Bartók et Liszt. Désigné en 2019 “Révélation Musicale de l’année” par le Prix de la Critique, il a remporté début 2020 deux Victoires de la Musique classique : celle de “Soliste instrumental” de l’année et celle du “Meilleur enregistrement de l’année” pour les Concertos de Saint-Saëns. Alexandre Kantorow s’est formé auprès de Pierre-Alain Volondat, Igor Lazko, Franck Braley et Rena Shereshevskaya, avec laquelle il travaille toujours aujourd’hui. Il est lauréat de la Fondation Safran et de la Banque Populaire.

Listen on Apple Music

2 spectacles :

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu