Ensembles en résidence

Ensemble / France

Brieuc Vourch violon

Né en 1995, Brieuc Vourch a été formé par Itzhak Perlman à la Juilliard School de New York, et par Aaron Rosand et Boris Kuschnir à Vienne. Participant à 12 ans à un concert de prestige organisé par Shimon Peres, Président d'Israël, il se produit en 2016 dans le cadre de l'Académie du festival de Verbier. Invité de nombreuses salles - Carnegie Hall et Lincoln Center à New-York, Saint-Martin-in-the-Fields à Londres ou encore la Philharmonie de Paris -, il collabore en musique de chambre avec Roman Simović, Svetlin Roussev, Olga Sitkovetsky ou encore François Salque. Membre du Centre de Musique de chambre de Paris, et de l'Académie Musicale Philippe Jaroussky, il vient d'être nommé jeune soliste du Hantang International Music Festival à Shanghai.

Ingmar Lazar piano

Formé par d'illustres pédagogues au nombre desquels Dmitri Bashkirov et Fou Ts'ong, Premier Prix de la Fondation Tabor du Festival de Verbier 2013, Ingmar Lazar est l'invité en récital de prestigieuses scènes - Grande Salle du Conservatoire Tchaïkovsky, Auditorium Charles Bronfman de Tel-Aviv, Herkulessaal de Munich, Fondation Mozarteum de Salzbourg... ; il s'est produit avec orchestre sous la direction de grands chefs tels Vladimir Spivakov ou Jean-Jacques Kantorow, et son dernier enregistrement consacré à Schubert (chez Lyrinx) a reçu 5 Étoiles de Classica.

Misako Akama violon

Diplômée du CNSMD de Paris dans la classe de Roland Daugareil, Misako Akama prépare actuellement le Diplôme d'Artiste Interprète au CNSMD et au CRR de Paris auprès d'Emmanuel Strosser. Lauréate des concours internationaux Henri Marteau et Varna, elle s'est produite en tant que soliste avec des orchestres tels que le New Japan Philharmonic Orchestra et l'Hofer Symphoniker, sous la direction de chefs tels Fumiaki Miyamoto, Christophe Poppen, Corinna Niemeyer et Jamie Philips. En 2018-2019, elle aura la chance de jouer deux concertos de Bartók avec l’Orchestre du Conservatoire et l’Orchestre des Lauréats des Conservatoires dirigé par Philippe Aïche. Passionnée de musique de chambre, Misako Akama participe à de nombreux festivals - Académie Seiji Ozawa en Suisse, Jeunes Talents, Encuentro de Santander... Elle a par ailleurs été sélectionnée par l’Académie de l’Orchestre de Paris.

Kishin Nagaï piano

Né au Japon, Kishin Nagaï est admis en 2011 au CNSMD de Paris dans les classes de Jacques Rouvier, Denis Pascal puis Hortense Cartier-Bresson et Michel Moraguès pour la musique de chambre. Obtenant ses diplômes en 2015 et 2016, il se perfectionne actuellement au CNSMD en cycle d'Accompagnement avec Géraldine Dutroncy, et au CRR de Paris en cycle Concertiste de la classe de musique de chambre d'Emmanuel Strosser. Il s'est produit à ce jour avec différents orchestres, et en tant qu'accompagnateur avec des instrumentistes tels que Yo Matsushita, Nikita Zimin, Kohei Ueno (saxophones) et Shun Ishiwaka (percussions).

Bilal Alnemr violon

Originaire de Syrie, Bilal Alnemr débute le violon dans son pays ; il intègre ensuite, en 2010, le Conservatoire d’Aix-en-Provence, puis en 2012 le CRR de Paris. Invité en 2014 du Festival de Pâques d'Aix-en-Provence, où il reçoit un violon et joue avec Renaud Capuçon et Hélène Grimaud, il intègre l'année suivante le CNSMD de Paris. Bilal Alnemr joue en soliste avec différents orchestres dont l’Orchestre du CRR de Paris, la Philharmonie des deux mondes, l’orchestre du CRR d’Aix-en-Provence et l'English Fortissimo Orchestra. Il joue un violon de G. B. Guadagnini de 1750.

Jorge Gonzales Buajasan piano

Né à la Havane en 1994, Jorge Gonzales Buajasan débute ses études musicales à Cuba, où il est primé dès l'âge de 10 ans. Une bourse du Ministère Cubain de la Culture lui permet ensuite de poursuivre son cursus avec Romain Descharmes au Pôle Supérieur de Paris-Boulogne-Billancourt avant d'intégrer, dans la classe d’Hortense Cartier-Bresson, le CNSMD de Paris où il reçoit aussi les conseils de Jean-Frédéric Neuburger, Ivry Gitlis, Elisabeth Leonskaja et Menahem Pressler. Recevant en 2015 le 1er Prix du Concours Klavier Olymp de Bad Kissingen, il s'est produit l'année suivante au festival de Bad Kissingen, en tant que soliste avec l'Orchestre Philharmonique de Marseille dirigé par Lawrence Foster ; on a pu l'entendre également Salle Pleyel en trio, à l'Auditorium Louis Vuitton aux côtés de Boris Berezovsky, au Beethovenfest de Bonn et à la Herkulessaal de Munich aux côtés d'Elisabeth Leonskaja.

David Salmon et Manuel Vieillard duo depiano

Tous deux pianistes, David Salmon et Manuel Vieillard ont entamé leur collaboration en 2012, au sein de la classe de musique de chambre de Marie-France Giret au CRR de Paris ; ils ont par la suite intégré la classe de perfectionnement d'Emmanuel Strosser, auprès de qui ils se forment toujours actuellement. Leur entente musicale et humaine les amène rapidement à approfondir, auprès de Claire Désert et Hortense Cartier-Bresson, leur travail d'interprétation du répertoire pour quatre mains et deux pianos. Ils se sont à ce jour produit à Paris, notamment dans le double Concerto de Poulenc au CRR, au Petit Palais dans le cadre du festival Jeunes Talents mais aussi à Berlin dans le cadre de rencontres autour de la musique française ; ils seront cet été les invités du festival des Spiriades, du festival européen des Bords de Cisse en Bourgogne et du festival de piano de La Roque d'Anthéron.

Trio Éluard trio avec piano

Théotime Langlois de Sawarthe violon

Interprétant un vaste répertoire s'étendant du XVIIe siècle à la création contemporaine, Théotime Langlois de Sawarthe a approfondi son approche de la sonate française avec Devy Erlih à l'École Normale de Musique de Paris ; il a ensuite bénéficié, au CNSMD de Paris, des enseignements de Michaël Hentz, Vladimir Mendelssohn et Claire Désert, tout en suivant les master classes du Quatuor Ébène. Investi parallèlement dans le répertoire baroque et pratiquant volontiers le jeu sur instruments d'époque, il est membre co-fondateur, avec le claveciniste Justin Taylor, de l'ensemble Le Consort ; membre des Arts Florissants de William Christie depuis 2015, il collabore avec de nombreux ensembles parmi lesquels Les Ombres ou Les Nouveaux Caractères. Membre co-fondateur, avec Hanna Salzenstein et Fiona Mato, du Trio Pantoum (rebaptisé Trio Éluard), qui fera ses débuts au festival de La Roque d'Anthéon à l'été 2018, il est attendu au cours de la même période au Festival de Sablé dans les concertos de Leclair avec l’ensemble La Diane Française dirigé par Stéphanie-Marie Degand.

Hanna Salzenstein violoncelle

Admise au CNSMD de Paris dans les classes de Michel Strauss puis de Raphaël Pidoux en Master, Hanna Salzenstein prépare actuellement un Master de violoncelle baroque dans la classe de Christophe Coin. Passionnée d'orchestre et de musique de chambre, elle a participé à plusieurs sessions de l'Orchestre Français des Jeunes en tant que violoncelle solo ainsi qu'aux tournées d'été de l'Orchestre des Jeunes de l'Union Européenne. Jouant régulièrement au sein de l'Orchestre Philharmonique de Radio France et de l'Orchestre de l'Opéra de Paris, elle s'est également produite avec l'Orchestre Appassionato à la Seine Musicale et en musique de chambre au sein du Consort de Justin Taylor au festival de Deauville. Membre co-fondateur du Trio Éluard, elle forme en outre le duo Adama avec la pianiste Fiona Mato.

Fiona Mato piano

Née en 1993, Fiona Mato est diplômée du Conservatoire d'Athènes (Médaille d’or en 2009), dans la classe de Meri Manesi. Par la suite admise au CNSMD de Paris, elle se perfectionne auprès de Michel Béroff et Claire Désert, tout en bénéficiant des conseils de grandes personnalités telles Bruno Rigutto, Gisèle Magnan, Dmitri Bashkirov et Jean-Claude Pennetier. Lauréate de plusieurs concours - Flame, Filonas, Alkan Zimmerman -, et boursière des fondations Yamaha, Gina Bachauer et Onassis, elle s'est produite sur de grandes scènes, notamment à La Roque d’Anthéron, à la Cité de la Musique et à l’Opéra d’Athènes. Partenaire en musique de chambre du Quatuor Hanson, de Dana DeVries et d'Hanna Salzenstein avec qui elle forme le duo Adama, elle est en outre membre co-fondateur du Trio Éluard (ex-trio Pantoum).

Aurora Piano Quartet quatuor avec piano

Amia Janicki violon

Natanaël Ferreira alto

Gabriel Esteban violoncelle

Elio Coria piano

L'Aurora Piano Quartet est un ensemble fondé en 2015 par de jeunes musiciens venus du monde entier et étudiant à Genève, Zurich, Salzbourg et Vienne. Le quatuor bénéficie régulièrement des conseils de membres des quatuors Artemis, Ébène, Takács, Ysaÿe, et également de François Guye, Nobuko Imai, Tedi Papavrami et Jean-Claude Pennetier. Lauréat du Concours International de Musique de Chambre d'Illzach et de l'Orpheus Chamber Music Competition, il est actuellement ensemble en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth et invité de l'Académie Villecroze. Le quatuor se produit régulièrement en concert en France, en Belgique et en Suisse - notamment au Swiss Chamber Music Festival d'Adelboden - ; dans le même temps partenaire du Festival de Piano de Saint-Ursanne, qui l'accueillera pour de nombreux concerts en 2018, il prépare actuellement sa première tournée en Chine prévue en 2019.

Quintette Astreos quintette avec piano

Arthur Decaris violon

Débutant très jeune des études de violon au Conservatoire de Caen, Arthur Decaris se perfectionne auprès de Suzanne Gessner au Conservatoire de Paris. Lauréat du concours Rampal-Vatelot, il intègre à 16 ans le CNSMD dans la classe de Jean-Marc Phillips. Vainqueur du Concours Arthur Grumiaux, il se produit notamment avec l'ensemble Calliopée, Thierry Escaich, l'Orchestre de Caen et au sein du Quintette Astreos.

Geoffrey Holbe violon

Formé au Conservatoire d'Antibes où il obtient à 14 ans un 1er Prix à l'unanimité, avant de remporter le 1er Prix du Concours Nérini, Geoffrey Holbe approfondit sa formation au CRR de Paris avec Annick Roussin et Suzanne Gessner, puis au CNSMD auprès de Jean-Marc Phillips. Bénéficiant des conseils de Régis Pasquier, Patrice Fontanarosa, Kelly Hall-Thompkins et Alexis Galpérine, il poursuit désormais ses études en Master et se perfectionne en musique de chambre avec Emmanuelle Bertrand, François Salque, Itamar Golan et Claire Désert au CNSMD de Paris. Participant en 2016 au festival de violoncelle de Beauvais, il a été finaliste cette année des concours d'orchestre de Lyon et Lille.

Jean Sautereau alto

Initié à la musique par Marianne Rambert, Jean Sautereau remporte à 11 ans le 1er Prix du Concours national de Lempdes. Élève de la grande altiste Isabelle Lequien, puis de Gérard Caussé, il remporte en 2015 le 1er Prix du Concours national des Jeunes altistes et intègre le CNSMD de Paris dans les classes de David Gaillard et de Nicolas Bone. Premier Prix du Concours international des Clés d'Or en 2017, il se produit depuis quelques années en France et en Europe, tant en récital qu'en musique de chambre. Jean Sautereau joue un magnifique alto de Charles Coquet spécialement conçu pour lui.

Albéric Boullenois violoncelle

Formé par Hélène-Marie Foulquier au Conservatoire de Caen, Albéric se produit à 15 ans avec l'orchestre de cette même ville. Par la suite élève de Maire-Paule Milone au CRR de Paris, il parachève sa formation avec Raphaël Pidoux au CNSMD, qui lui décerne en 2016 son diplôme de perfectionnement avec mention Très bien à l’unanimité et les félicitations du jury. Prenant part à de nombreuses académies et sessions d’orchestre, notamment sur instrument d’époque, Albéric Boullenoisa obtenu en 2017 le Premier Prix du Concours international Louis Rosoor.

Clément Rataud piano

Entreprenant très jeune des études conjointes de danse et de musique au Conservatoire d'Issy-les-Moulineaux, qui lui décerne un 1er Prix de piano, Clément Rataud intègre à 14 ans le CNSMD de Paris en danse contemporaine. Récompensé à deux reprises d'un 2ème Prix au Concours national de piano Claude Kahn - qui lui vaut de jouer Salle Gaveau à Paris -, il réussit en 2016 le concours d'entrée du CNSMD en piano, devenant ainsi le premier artiste admis à la fois en danse et en piano au sein de la prestigieuse institution. Deux mois plus tard, il remporte le 1er Prix des concours internationaux des Clés d'Or et de Chatou, et un peu plus tard le Concours international de musique de chambre des Lyres et des Arts ainsi que le 1er Prix du Concours international Leopold Bellan, qui lui permet de se produire Salle Cortot à Paris.

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu