Jean-Frédéric Neuburger

Jean-Frédéric Neuburger • © Carole Bellaiche

Piano / France

Jean-Frédéric Neuburger s’est rapidement imposé comme l’un des musiciens les plus doués de sa génération. Interprétant un vaste répertoire, de Bach aux compositeurs du XXe siècle, il s'est produit avec les orchestres les plus prestigieux - Philharmonique de New York, Symphonique de San Francisco, Philadelphia, Philharmonique de Londres, Orchestre de Paris, Orchestre Philharmonique de Radio France - sous la direction de chefs tels que Christoph von Dohnanyi, Michael Tilson Thomas, Jonathan Nott, Paavo Järvi et Kazuki Yamada. Au nombre de ses engagements récents, citons une tournée en Asie avec l’Orchestre de la Suisse Romande et Jonathan Nott, la création de son Concerto pour piano n°1 avec le Philharmonique de Radio France, la création de ses Études à la Fondation Vuitton, des concerts à la Philharmonie de Paris et avec Jean-François Heisser (Mantra de Stockhausen) au Théâtre des Bouffes du Nord et aux Rencontres Musicales d’Évian. Invité régulier de festivals internationaux tels Verbier, Lucerne, Menton, La Roque d’Anthéron ou Saratoga, il est un partenaire en musique de chambre de Renaud Capuçon, Bertrand Chamayou, Tatiana Vassilieva, et des Quatuors Thymos, Modigliani et Ébène. Compositeur de renom, Jean-Frédéric Neuburger consacre une part importante de son activité d’interprète à la diffusion de la musique contemporaine, assurant notamment les créations mondiales d'œuvres de Bruno Mantovani, Phillip Maintz, Yves Chauris, et celle du concerto pour piano et électronique Echo-Daimonon de Philippe Manoury. Sa discographie éclectique comprenant, chez Mirare, des disques Ravel, Bach, Brahms, Liszt, Debussy, Hérold et Neuburger a reçu les éloges de la presse nationale et internationale. Né en 1986, Jean-Frédéric Neuburger a étudié l’orgue, le piano et la composition avant d’intégrer à 13 ans le CNSMD de Paris qui lui a décerné cinq Premiers Prix. Il s'est ensuite perfectionné à Genève auprès de Michael Jarrell. Il a reçu le Prix Nadia et Lili Boulanger de l’Académie des Beaux-Arts en 2010, et le prix Hervé Dugardin de la Sacem en 2015.

1 spectacle :

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu