Kotaro Fukuma

Kotaro Fukuma • © Takuji Shimmura

Piano / Japon

Né au Japon, Kotaro Fukuma a étudié au CNSMD de Paris avec Bruno Rigutto et Marie-Françoise Bucquet ; il s'est ensuite perfectionné avec Klaus Hellwig à Berlin, où il réside toujours. Remportant à 20 ans le Concours international de Cleveland et, en 2013, le Prix Chopin au Japon, il se produit aujourd'hui sur les cinq continents : invité de festivals majeurs en France - La Roque d’Anthéron, Piano aux Jacobins, L’Esprit du Piano, festivals de Menton, Sully-sur-Loire, Chopin (Paris et Nohant) ... -, il s'est notamment produit avec Insula Orchestra de Laurence Equilbey et l’Orchestre National du Capitole de Toulouse dirigé par Tugan Sokhiev. On a pu l'entendre cette saison au Luxembourg, au Japon, au Kazakhstan, en Amérique du Sud, en Lituanie et en Allemagne ainsi qu'en récital à la Maison du Japon à Paris, au Festival Messiaen au Pays de la Meije, au Suntory Hall de Tokyo et avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse dans les premiers concertos de Rachmaninov et Prokofiev. Passionné de musique contemporaine, Kotaro Fukuma a créé en premières nationales ou mondiales des œuvres de Takemitsu, Rautavaara et Thierry Escaich. Parmi une dizaine d'enregistrements à ce jour, tous salués par la critique, l'album “Sing to Water”, dédié au thème de l'eau, un disque Mozart et Schumann avec le Yokohama Sinfonietta sous la direction de Kazuki Yamada, un disque Chopin (“Chopin Legacy”), et un tout dernier CD Mozart, Beethoven, Schubert (“Piano Fantasy”), paru en 2018 chez Orpheus.

1 spectacle :

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu