Pascal Amoyel

Pascal Amoyel • © Jean-Baptiste Millot

Piano / France

Nommé dans la catégorie “Révélation soliste instrumental de l’année” aux Victoires de la Musique 2005, Pascal Amoyel a été remarqué très jeune par Georges Cziffra, qu'il a suivi en France et en Hongrie. Diplômé de l'École Normale et du CNSMD de Paris dans les classes de Jacques Rouvier et Pascal Devoyon, il a reçu également les conseils de Daniel Blumenthal, Aldo Ciccolini, Maria Curcio et Dominique Merlet. Sa carrière internationale l'a conduit sur les plus grandes scènes - Philharmonie de Berlin, Muziekgebouw d’Amsterdam, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Cité de la musique et Salle Pleyel à Paris, ainsi qu'aux États-Unis, au Canada, en Russie, Chine et Corée. Compositeur, lauréat de la Fondation Banque Populaire, il s’investit aussi dans la création de nouvelles formes de concert : son spectacle “Block 15”, et les seuls en scène “Le pianiste aux 50 doigts”, “Le jour où j’ai rencontré Franz Liszt” et “Looking for Beethoven” ont été joués à guichets fermés au festival d’Avignon et au Théâtre Le Ranelagh à Paris. En tant que comédien, il a donné la réplique à Jean Piat, Francis Huster et Brigitte Fossey. Professeur de piano et d’improvisation au CRR de Rueil-Malmaison, il a créé le Juniors Festival dont les enfants sont les acteurs y compris ceux porteurs de handicaps, ainsi que le festival Notes d’automne au Perreux-sur-Marne. Commanditaire de plus d’une quarantaine de créations (avec Jean-Pierre Marielle, Barbara Hendricks, Natalie Dessay, Éric-Emmanuel Schmitt, Jacques Gamblin), il a produit une série d'émissions sur France Culture intitulée “Une histoire de la musique”. Ses enregistrements en solo ou avec la violoncelliste Emmanuelle Bertrand ont obtenu les plus hautes récompenses : Cannes Classical Awards, “ffff” de Télérama, Diapason d’Or de l’année, “Choc” du Monde de la musique, Grand Prix annuel de la critique allemand, meilleur enregistrement de la chaîne ARTE pour son interprétation des Harmonies poétiques et religieuses de Liszt. Pascal Amoyel s'est également vu décerner en 2010, par la prestigieuse Société Chopin de Varsovie, le Grand Prix du Disque pour son intégrale des Nocturnes de Chopin aux côtés de Martha Argerich et Nelson Freire. Premier Grand Prix Arts-Deux Magots récompensant “un musicien aux qualités d'ouverture et de générosité”, Prix Jean-Pierre Bloch de la Licra pour “le rapport aux droits de l’homme dans son œuvre”, il est Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Listen on Apple Music

1 spectacle :

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu