Paul Lay

Paul Lay • © Simon Tailleu

Piano / France

Après des études au Conservatoire de Toulouse, puis au CNSMD de Paris, département Jazz et Musiques improvisées dans les classes d'Hervé Sellin, François Théberge, Glenn Ferris et Dre Pallemaerts, Paul Lay se perfectionne auprès de Riccardo Del Fra. Prix du Soliste au Concours national de jazz de La Défense, il est lauréat des plus prestigieux concours internationaux - Moscou, Montreux et Piano-Jazz Martial Solal - ainsi que de la Fondation Meyer et du Mécénat Musical Société Générale. En récital solo et avec ses différentes formations - Paul Lay The Party et Alcazar Memories -, il est l'invité de scènes prestigieuses en France et à l’étranger, notamment Duc des Lombards, Sunside, Club Vertigo, Scène nationale de Cherbourg, Jazz à la Villette, festivals d’Annecy, Biarritz, Cologne, Midsummer Festival d’Hardelot, Musique à l’Empéri, Piano aux Jacobins, La Roque d’Anthéron, North Sea Jazz Festival à Rotterdam, Radio France Montpellier ou l’IAJE à New York. Jouant aussi dans les formations de Géraldine Laurent Quartet, Terez Montcalm, Riccardo Del Fra Quintet, Ping Machine, Shauli Einav Quintet, l’ensemble Aum de Julien Pontvianne, il accompagne au Thêatre du Chatelet l'opéra-comédie musicale de John Adams : I was looking at the ceiling and then I saw the sky, et accompagne également Barbara Hendricks pour un medley de spirituals et gospels, à l’occasion de la première journée internationale du Jazz à l’UNESCO. Avec le soutien de Culture France, il effectue des tournées en Russie et en Amérique centrale (Pérou, Mexique, Trinidad et Tobago, République Dominicaine). Recevant en 2014 le Grand Prix du Disque de jazz de l'Académie Charles Cros avec son album “Mikado”, Paul Lay a reçu en 2016 le Prix Django Reinhardt décerné par l'Académie du jazz qui distingue le meilleur artiste de jazz français de l'année, et il a été la même année élu “Révélation française” par le Critic Poll de Jazz Magazine. À l’automne 2018 est sorti son dernier album en duo avec le trompettiste Éric Le Lann, “Thanks a million”, qui a obtenu le “ffff” de Télérama, le “Choc” de Jazz Magazine et figure parmi les meilleures ventes actuelles de disques jazz. Enregistré en mai 2019, le nouveau projet de Paul Lay, “Deep Rivers”, est attendu pour le début de l’année 2020.

  • Deezer

2 spectacles :

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu