Thomas Enhco

Thomas Enhco • © Maxime de Bollivier

Piano / France

Né en 1988, Thomas Enhco débute très jeune l'étude du violon et du piano. À l'âge de 9 ans, Didier Lockwood l'invite à jouer aux festival de jazz d’Antibes Juan-les-Pins, Vienne et Marciac, et il poursuit alors sa formation jazz au CMDL (Centre des Musiques Didier Lockwood) ainsi qu’en piano classique avec Gisèle Magnan, avant d’intégrer à 16 ans le CNSMD de Paris en section Jazz et Musiques improvisées. En 2006, il compose avec son trio un premier album, “Esquisse” - album parrainé par le légendaire batteur Peter Erskine. Deux ans plus tard, il est repéré lors d’une tournée au Japon par Itoh “88” Yasohachi - l’un des plus grands producteurs de jazz japonais -, qui lui fait enregistrer trois albums, (“Someday My Prince Will Come”, “The Window and the Rain” et “Jack and John” avec Jack Dejohnette et John Patitucci) et l'invite pour une dizaine de tournées au Japon en solo, duo et trio. En 2012 paraît un nouvel album, “Fireflies”, produit par Label Bleu et qui lui vaut d’être nommé “Révélation Jazz de l’Année” aux Victoires de la Musique 2013. Deux ans plus tard, l’album “Feathers” est nommé aux Victoires du Jazz 2015 dans la catégorie “Album de l’année”. Évoluant parallèlement à sa carrière de jazzman dans le monde de la musique classique, Thomas Enhco effectue en 2013 des débuts remarqués au Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron et l’année suivante à La Folle Journée de Nantes et de Tokyo. Publiant chez Deutsche Grammophon l'album “Funambules” en duo avec la percussionniste Vassilena Serafimova - avec laquelle il remporte en 2017 le 2ème Grand Prix de l’Osaka International Chamber Music Competition -, il s’est produit en soliste avec l’Orchestre de l'Opéra National de Lorraine, l’Orchestre de Pau Pays de Béarn ou l'Orchestre National de France, sous la direction de chefs tels Jean-Claude Casadesus, Benjamin Lévy, James Gaffigan et Fayçal Karoui. Compositeur, il a écrit plus de 100 œuvres - notamment un Concerto pour piano et orchestre et un Double Concerto pour piano, marimba et orchestre, créé en février 2019 -, mais aussi des génériques d’émissions et des bandes originales de films. Invité sur la scène jazz des festivals de Tokyo, Montréal, Vienne, Montreux, Istanbul, North Sea et La Villette, aux côtés d’artistes tels Didier Lockwood, Mike Stern, Jack DeJohnette, Baptiste Trotignon, Ibrahim Maalouf, Émile Parisien ou Vincent Peirani, il s’est produit aussi sur de nombreuses scènes classiques parmi lesquelles la Philharmonie de Paris, le French May de Hong Kong, le Mozarteum de Salzbourg ou le Théâtre du Châtelet, en compagnie de Vassilena Serafimova, Renaud Capuçon, Natalie Dessay, Anne Sofie von Otter, Lise de la Salle, le Quatuor Modigliani et les chanteurs Jane Birkin et Oxmo Puccino. Thomas Enhco a remporté de nombreux prix et récompenses, parmi lesquels le 3ème Prix du Concours international de piano Jazz Martial Solal 2010, le Django d'Or 2010 “Nouveau Talent”, le FIPA d'Or 2012 de la Meilleure musique originale et le Prix ACEG de la Sacem 2017 - sans oublier ses deux nominations aux Victoires du Jazz 2013 et 2015.

  • Deezer

1 spectacle :

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu