Vanessa Wagner

Vanessa Wagner • © William Beaucardet

Piano / France

Décrite par le quotidien Le Monde comme “la pianiste la plus délicieusement singulière de sa génération”, Vanessa Wagner poursuit une carrière à son image, originale et engagée, mêlant les récitals classiques, la création contemporaine, la pratique des instruments anciens, la musique de chambre, ainsi que les rencontres transversales avec d’autres pratiques artistiques. Ces dernières années, elle a initié des collaborations avec des artistes tels que les musiciens électroniques Murcof ou Molécule, le plasticien Quayola, le circassien Yoann Bourgeois ou le chanteur Arthur H, et a participé à plusieurs créations chorégraphiques signées Emmanuelle Vo-Dinh, Sylvain Groud ou Petter Jacobson. Très investie dans la musique de son temps, elle est dédicataire de plusieurs pièces de Pascal Dusapin, François Meimoun, François Sarhan et Alex Nante. Invitée de nombreux orchestres dirigés par Charles Dutoit, François-Xavier Roth, Jean-Claude Casadesus ou Theodor Guschlbauer, on a pu l'entendre notamment à la Philharmonie de Paris, au Grand Auditorium de Radio France, au Théâtre des Champs-Élysées, à la Seine Musicale, à l’Arsenal de Metz, à l’Oriental Art Centre de Shanghai, au Symphony Hall d’Osaka et la Cité de la Musique de Rio. Invitée de grands festivals tels que La Roque d’Anthéron, Piano aux Jacobins, La Folle Journée, Lille Piano(s) Festival ou le Festival d’Aix-en Provence, elle est une chambriste recherchée, partageant notamment la scène avec le violoniste Augustin Dumay avec lequel elle joue depuis plus de dix ans. Sa riche discographie a reçu de nombreuses récompenses. Enregistrant depuis 1996 le grand répertoire, de Rameau et Haydn à Rachmaninov et Dusapin en passant par Schumann et Brahms, elle a signé plusieurs albums singuliers : en 2016 l'album “Statea” (“ffff” de Télérama) enregistré avec le producteur Murcof et associant piano et électronique autour de pièces minimalistes de Philip Glass à John Cage, en 2017 un disque Mozart-Clementi associant sa pratique du piano-forte et du piano moderne, en 2018 un disque associant le Liszt méditatif des Harmonies poétiques et religieuses aux œuvres mystiques d'Arvo Pärt, et en 2019 l'album “Inland” présentant plusieurs pièces rares ou inédites du courant minimaliste - répertoire qu'elle affectionne particulièrement et dont elle enregistrera un second volume en 2022. Entre temps est paru (juin 2021) l'album “This is America”, disque à deux pianos avec Wilhem Latchoumia conçu comme un voyage de Bernstein à Meredith Monk en passant par Adams, Glass, Reich et qui sera en tournée sur les scènes françaises. Directrice artistique du Festival de Chambord depuis 2010, Vanessa Wagner a été nommée en 2020 Chevalier de la Légion d’honneur.

Listen on Apple Music

1 spectacle :

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu