Victor Julien-Laferrière

Victor Julien-Laferrière • © Jean-Baptiste Millot

Violoncelle / France

Vainqueur du Concours Reine Elisabeth de Belgique en 2017, Victor Julien-Laferrière a également remporté en 2012 le Concours International du Printemps de Prague. Né à Paris en 1990, il débute le violoncelle avec René Benedetti, et étudie par la suite avec Roland Pidoux au Conservatoire de Paris, Heinrich Schiff à l’Université de Vienne et Clemens Hagen au Mozarteum de Salzbourg, tout en prenant part, de 2005 à 2011, à l’International Music Academy Switzerland de Seiji Ozawa. Jouant en soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre National d’Ile-de-France et l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, entre autres, il est l'invité du Théâtre des Champs-Élysées, de la Tonhalle de Zurich, du Concertgebouw d’Amsterdam, de l’Auditorium du Louvre, du Palais des Beaux-Arts à Bruxelles ou de la Phillips Collection à Washington, et de prestigieux festivals parmi lesquels le festival de Pâques d’Aix-en-Provence, le Printemps de Prague, Mecklenburg-Vorpommern, Kuhmo, Gstaad, Deauville ou La Folle Journée de Nantes et Tokyo. Nommé “Soliste de l’Année” aux Victoires de la Musique classique 2018, Victor Julien-Laferrière est lauréat de la Fondation Groupe Banque Populaire après s'être vu décerner le Prix de la Fondation Safran pour la Musique 2013. Artiste associé à la Fondation Singer-Polignac à Paris, il a fondé en 2009 en compagnie d’Adam Laloum et Mi-Sa Yang le Trio Les Esprits, et a enregistré pour le label Mirare plusieurs disques qui ont tous été primés. C’est sous ce label qu’est paru en octobre 2016 son dernier CD, un album de sonates avec Adam Laloum qui a obtenu le Diapason d’Or de l’Année, un “ffff” de Télérama et le “Choc” du magazine Classica.

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu