Matan Porat

Matan Porat • © Peter Honnemann

Piano / Israël

Salué par le New York Times pour le “son magnifique et le souffle de son expression musicale”, le pianiste et compositeur Matan Porat est l’invité de salles prestigieuses telles que la Philharmonie de Berlin, Carnegie Hall, l’Auditorium du Louvre et la Salle Gaveau de Paris, l’Alte Oper de Francfort et le Wigmore Hall de Londres, qui l’ont vu se produire aux côtés de l’Orchestre Symphonique de Chicago, de l’Orchestre Symphonique National de la Radio Polonaise, du Sinfonia Varsovia, du Philharmonique d’Helsinki et du Hong Kong Sinfonietta. Connu pour concevoir des programmations uniques, basées sur la narration, son répertoire varié s’étend de l’intégrale des Partitas de Bach et de l’intégrale des Sonates de Schubert à la sonate “Concord” de Charles Ives et au Concerto pour piano de Ligeti. Gravé sous le label Mirare, son premier CD intitulé “Variations sur un thème de Scarlatti” - programme de 65 minutes comprenant des œuvres de Couperin à Boulez en relation avec la Sonate de Scarlatti K. 32 - a été salué par la Frankfurter Allgemeine Zeitung comme un “superbe album à écouter encore et encore”. Un deuxième album est paru ensuite, “Lux”, récital autour de la lumière, de l’aube à la tombée de la nuit, incluant l’arrangement pour piano solo réalisé par l’artiste du Prélude à l’après midi d’un faune de Debussy. Passionné de musique de chambre et partenaire des quatuors Artemis, Ysaÿe, Cuarteto Casals, Jerusalem, Pacifica et Modigliani, Matan Porat est toujours le bienvenu aux festivals de Marlboro, Lockenhaus, Ravinia, Verbier, Delft, Rheingau et Musicfest Berlin. Né à Tel-Aviv, il a étudié avec Emanuel Krasovsky, Maria João Pires et Murray Perahia, jusqu’à l’obtention de son Master à la Juilliard School de New York, où il a eu pour professeurs de composition Ruben Seroussi et George Benjamin.

  • Deezer

1 spectacle :

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu