Nathanaël Gouin

Nathanaël Gouin • © Hani Hanaftchian

Piano / France

Incontestablement, Nathanaël Gouin figure comme l’une des voix les plus originales ayant émergé sur la scène musicale de ces dernières années. Soliste et chambriste recherché, il se produit en Europe, en Asie et aux États-Unis. Invité de salles prestigieuses telles que la grande Salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris, la Cité de la musique et la nouvelle Scala de Paris, La Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, la Salle Rameau à Lyon, le Bozar et la Salle Flagey à Bruxelles ou la Salle Bourgie à Montréal, il fait l’affiche également des festivals de La Roque d’Anthéron, les Folles Journées de Nantes, Tokyo, Varsovie et Ekaterinbourg, Radio France Montpellier, les Flâneries musicales de Reims et Piano aux Jacobins. Collaborant dans le domaine du concerto avec de nombreuses formations - Philharmonique de Liège, Les Siècles, New Japan Philharmonic, Orchestre National d’Ile-de-France, Brussels Philharmonic, Sinfonia Varsovia, Chœur de Radio France... -, il a enregistré en 2016 (label Outhere) le Concerto pour piano et orchestre d’Édouard Lalo avec le Philharmonique de Liège placé sous la direction de Jean-Jacques Kantorow - disque qui a reçu les meilleures critiques. La musique de chambre est par ailleurs très présente dans sa vie artistique : côtoyant de grands interprètes tels que Augustin Dumay, Jean-Claude Pennetier, Michel Dalberto, José Van Dam ou Jérôme Pernoo, il a dans le même temps fondé un duo piano-violon avec Guillaume Chilemme, dont les enregistrements Ravel-Canal, et Schubert ont été salués. Son disque solo, “Liszt Macabre”, paru chez Mirare en 2017, n’a pas manqué de susciter lui aussi des réactions enthousiastes des critiques. Débutant l’étude du piano à 3 ans, Nathanaël Gouin s’est formé aux Conservatoires de Toulouse et de Paris, à la Juilliard School de New York, aux Hochschulen für Musik de Fribourg-en-Brisgau et de Munich ainsi qu’à l’Académie musicale de Villecroze, sans oublier la Chapelle Reine Elisabeth où il a reçu le soutien de Maria João Pires, qui l’a présenté au public dans le cadre du projet Partitura (concept réunissant différentes générations de musiciens dans le partage de la scène, et qui a donné lieu à d’importantes tournées en Europe et au Japon). Recevant les conseils de grands musiciens tels que Jean-Claude Pennetier, Michel Béroff, Louis Lortie, Avedis Kouyoumdian, Rena Shereshevskaya et Dmitri Bashkirov, il a été lauréat de concours internationaux tels que le Concours Johannes Brahms de Pörtschach en Autriche (1er Prix), le Concours de duos de Suède (1er Prix), ou le Concours de musique de chambre de Lyon. Lauréat de la fondation d'entreprise Banque Populaire et de la Fondation Meyer, Nathanaël Gouin est aussi résident à la Fondation Singer-Polignac au sein du Quatuor Brahma.

  • Deezer

1 spectacle :

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu