Rena Shereshevskaya

Rena Shereshevskaya • © DR

Piano / Russie

Pianiste et professeur de renommée internationale, récompensée en 2017 du Prix International Ippolitov-Ivanov “pour son exceptionnelle contribution au développement de la culture musicale”, Rena Shereshevskaya est professeur de piano à l'École Normale de Musique de Paris Alfred Cortot ainsi qu'au Conservatoire de Rueil-Malmaison. Diplômée du Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou, elle a enseigné durant onze ans à la célèbre École Centrale pour enfants surdoués avant de diriger le département de piano de l’Institut Supérieur Musico-Pédagogique Ippolitov-Ivanov de Moscou. Par la suite invitée à travailler en France, elle compte parmi ses élèves de nombreux lauréats de grands concours internationaux, notamment Rémi Geniet, Lucas Debargue, Dmitry Sin et Maroussia Gentet, et tous se produisent aujourd’hui dans les salles les plus prestigieuses à travers le monde. Donnant des master classes en France, Russie, États-Unis, Canada, Suisse, Italie, Allemagne et Chine, Rena Shereshevskaya se produit aussi en musique de chambre aux côtés de musiciens tels que Ludmila Slepneva, Vladimir Chernov ou Henri Demarquette. Elle est par ailleurs la conceptrice et directrice artistique du Festival “Lignée d'artistes - Dynasties et Familles Artistiques”.

Les Pianistes qui suivront ses Master classes :

Maxime Alberti piano
Initialement formé au CRR de Lyon, sa ville natale, Maxime Alberti poursuit ses études à la Haute École de Musique de Genève, où il obtient en juin 2015 son Master Soliste dans la classe de Sylvain Deferme. Admis par la suite dans la classe de Rena Shereshevskaya à l’École Normale de Musique de Paris, il décroche en 2018 son Diplôme Supérieur d’Exécution à l’unanimité et avec les félicitations du jury. Au cours de ses années d’études, il a pu bénéficier des enseignements, dans le cadre de stages et master classes, de grands professeurs tels Leon Fleisher, Anne Queffélec, Dominique Merlet, Menahem Pressler, Jean-Claude Pennetier ou Ferenc Rados et ses qualités musicales, reconnues à de maintes reprises, lui ont valu de nombreuses récompenses dans les concours internationaux : lauréat du Concours international Adilia Alieva en 2012, il s’est également distingué en 2017 au Transylvanian International Piano Competition, et l’année suivante au Concours international de piano Vera Lotar d’Ekaterinbourg en Russie. Jouant en soliste avec l’Orchestre Philharmonique de l’Oural, l’Orchestre du Conservatoire de Lyon et l’Orchestre de l’Université de Genève, il a été choisi par l’Orchestre de la Haute École de Musique de Genève pour interpréter, en février 2015 au Victoria Hall, le 3ème Concerto de Prokofiev sous la direction de Nader Abassi. Dans le même temps passionné de musique de chambre et notamment par l’accompagnement des chanteurs, Maxime Alberti se produit régulièrement avec le violoncelliste genevois François Guye et le duo a participé à plusieurs concerts au Festival des Jardins musicaux de Cernier ; il est par ailleurs membre co-fondateur du Trio Werther, constitué en 2017 avec ses complices de toujours, Simao Alcaforado et Maya Kadosh.

Marcel Tadokoro piano
Né en 1993 d’un père japonais et d’une mère française, Marcel Tadokoro débute ses études de piano au Japon. Par la suite admis au CNSMD de Paris, qui lui décerne un Master, il se perfectionne à l’École Normale de Musique de Paris auprès de Rena Shereshevskaya, avec laquelle il étudie toujours actuellement. Lauréat de plusieurs concours internationaux - 1er Prix à ClavieCologne (Allemagne) et Lagny-sur-Marne (France), 2ème Prix au Concours d’Ile-de-France, 3ème Prix au Concours international de piano Vera Lotar d’Ekaterinbourg (Russie) -, il s’est déjà produit dans plusieurs pays : en récital en France, en duo piano/violon en Italie et en concerto avec l’Orchestre Philharmonique de l’Oural, en marge de concerts au Japon, en France, Italie et Autriche.

Jehiel Quimfumu piano
ses élèvesDébutant à 7 ans des études musicales de piano et de percussions au Conservatoire de Marseille, Jehiel Quimfumu chante parallèlement dans la chorale gospel de son père pasteur. Obtenant ses diplômes en piano, solfège et musique de chambre, il se produit en janvier 2016, dans le cadre du concert des lauréats du Conservatoire, dans la grande salle de l’Opéra de Marseille. Originaire de la République Démocratique du Congo et fier de ses racines, il se produit aussi, tant en France qu’à l’étranger, avec des groupes de musique congolaise. Admis en septembre 2016 au CRR de Rueil-Malmaison, il achève actuellement son cursus de Licence dans la classe de Rena Shereshevskaya.

3 spectacles :

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partager ce contenu